Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l’UMP essaie de faire un fact cheking de notre propre fact cheking…

Ce matin, nous publions un article : fact checking. M Aeschlimann : « Sous le mandat de Sébastien Pietrasanta, Asnières est officiellement devenue une ville pauvre »

Dans un document distribué sur l’ensemble de la ville, l’ancien maire de la ville (1999-2008), Manuel Aeschlimann, se livre à l’exercice du vrai/faux afin de rétablir « certaines vérités ».

Nous commencions aujourd’hui l’exercice du fact cheking par l’affirmation de Manuel Aeschlimann : « Sous le mandat de M. Pietrasanta, Asnières est officiellement devenue une ville pauvre qui reçoit la Dotation de Solidarité Urbaine, une subvention que l’Etat verse aux communes les plus pauvres de France. »

Voici en synthèse notre réponse

« Donc pour résumer, si la commune d’Asnières sur Seine bénéficie bien de la DSU depuis 2009, elle repose sur une réforme du mode d’affectation initiée en 2008. Rien n’indique que cette affectation est synonyme de ville pauvre : au contraire même, le revenu imposable par habitant a progressé de 37% depuis 2008 »

D'où sort le chiffre de 37% ?

Rapidement, des retours sur facebook et sur notre site questionnent un point en particulier, à savoir le chiffre de 37% d’augmentation du revenu imposable par habitant.

Notons tout d’abord que le rétablissement des faits sur la dotation, son sens, son année de calcul ne posent pas de soucis aux internautes vigilants de l’UMP.

Quelques chiffres et quelques explications mathématiques:

En 2008, la commune d’Asnières est composée de 77 314 habitants en pour un revenu imposable de 1 032 495 446 euros.

En 2009, la ville monte à 83 692 habitants en 2009 pour un revenu imposable de 1 364 840 721 euros, puis à 83850 habitants en 2010 pour un revenu imposable de 1 442 352 675 euros, puis 83323 habitants en 2011 pour un revenu imposable de 1 463 800 570 euros, puis à 83481 habitants en 2011 pour un revenu imposable de 1 477 199 742 euros.

Pour finir en 2013, le nombre d’habitant arrive à 84128 unités pour un revenu imposable de 1 541 776 053 euros,

Un calcul assez simple nous permet dans un premier temps de calculer le revenu imposable moyen par habitant puis son évolution

Ainsi le revenu imposable par habitant est de 1 3354,57286 euros en 2008, de 1 6307,89945 euros en 2009, de 1 7201,58229 euros en 2010, de 1 7567,78525 euros en 2011, de 1 7695,04129 euros en 2012 et de 1 8326,55065 euros en 2013 soit une hausse de 37% CQFD

Nous réaffirmons donc que le revenu imposable par habitant a bien augmenté de 37% sur la période 2008-2013

MAJ du 27 Novembre 17H : plusieurs demandes sur les chiffres relatifs au 37% demeurent. Nous vous proposons donc en téléchargement les pièces de la Direction Générale des Finances Locales (DGFL)

Partager cet article

Repost 0